Cookies on our website
Our website uses cookies to ensure that we give you the best user experience.
By continuing to browse our website, you are agreeing to the use of cookies.

 
More Information
Essai de flexion par choc sur éprouvettes en plastique

Essai de résilience

L'essai de flexion par choc permet de déterminer les propriétés de résilience des matériaux métalliques (selon DIN EN ISO 148-1) et plastiques (selon DIN EN ISO 179-1). Le comportement d'un cube allongé, entaillée sur un côté (généralement en V, plus rarement en U) et à l'état tempéré (chauffé ou refroidi), est testé à grande vitesse de déformation (sollicitation de choc).

Un marteau pendule avec une énergie cinétique déterminée vient frapper la face arrière de l'éprouvette non entaillée; l'éprouvette est écrasée. Ainsi, au moment de la rupture de l'éprouvette, une partie de l'énergie cinétique du marteau est absorbée par le processus de déformation dans l'éprouvette. La quantité d'énergie diffère selon le matériau et la température. Conformément à l'énergie absorbée par l'éprouvette pendant l'impact, le marteau pendule oscille moins haut sur le côté opposé. Il atteindrait une hauteur quasi-identique à celle du point de départ, si aucune éprouvette n'était introduite. L'énergie d'impact W est alors déterminée en Joule, pour un matériau déterminé à une température déterminée.

Pour les essais de flexion par choc sur métaux et plastiques, Zwick propose différentes solutions d'essais.


Demande d'information
Civilité*
Pays*
* Champs obligatoires